dimanche 24 mai 2015

Laurent Grisel, Edith Msika, Richard Makin et Jeff Hilson liront le 2 juin 2015

IVY WRITERS PARIS vous invite à une soirée de lectures bilingues
Le 2 juin 2015 AU DELAVILLE CAFE avec les auteurs :

Laurent Grisel (France)
Richard Makin (UK)
Jeff Hilson (UK)
et Édith Msika (France)

2nd June from 19h30: Ivy Writers Paris celebrates the end of the 2014-2015 season with a spectaculary reading with Edith Msika, Laurent Grisel, Richard Makin and Jeff Hilson.

le 2 juin 2015
à 19h30
At : Delaville Café (1er étage—mais rdv au bar)
34 bvd bonne nouvelle
75010 Paris
M° Bonne nouvelle (ligne 8 ou 9)

Notre groupe FB—rejoignez-nous ! https://www.facebook.com/groups/101898279922603/
Notre nouvelle page « Ivy Writers Paris communauté » sur FB : https://www.facebook.com/ivywritersparis?fref=ts

BIOS en FRANCAIS et IN ENGLISH below:

Jeff Hilson est l’auteur des livres stretchers (civières) (2006, Reality Street), Bird bird (oiseau oiseau) (2009, Landfill) et In The Assarts (Dans les Assarts) (2010, Veer Books) et le directeur de l’ouvrage The Reality Street Book of Sonnets (2008, Reality Street). Il travaille actuellement sur un poème longue et séquentiel qui s’intitule “Organ Music” (Musique d’orgue) dont les extraits ont paru dans les revues littéraires Fence, Infinite Editions, Open Letter, Painted, spoken, VLAK, Cambridge Literary Review et sous la forme d’une très belle affiche par les éditions Crater Press. Jeff Hilson enseigne la Creative Writing à l’Université de Roehampton, Londres et organise le cycle de lectures Xing the Line à Londres.


Laurent Grisel, né en 1952 à Boulogne-Billancourt, est poète et traducteur. Pendant près de six ans, ouvrier en banlieue parisienne puis dans le Dunkerquois. Durant neuf ans, permanent national d’une association de consommateurs et d’usagers (CLCV). De 1992 à 2001, conseil en environnement (Écobilan SA). Maintenant, Il donne l’essentiel de son temps à l’écriture. Parmi ses livres, on remarque, notamment, en poésie, les recueils Poèmes brefs, poèmes faciles à lire; (La Font Secrète, VII, Plein Chant éd., Bassac, Charente ; Du Lérot éd., Tusson, 1985), S'en sauver, (Wigwam éd., Rennes, 2002), Qui ne disent mot, (in revue Triages, Anthologie 2005, Tarabuste éditeur, Saint-Benoît-du-Sault, avril 2005), Poèmes improvisés sur des thèmes siciliens ou crus tels suivis de Fabriques de clichés, (Palerme, La Notte dei Mile Raconte, juillet 2005) et  Bestiaire corse (dessins et mise en page de Benoît Jacques, Benoît Jacques Books, Montigny-sur-Loing, février 2006). Parmi ses textes en livres d’artiste : Un hymne à la paix (16 fois), (manuscrit peint, avec Anne Slacik, Saint-Denis) et Cycle de vie, (avec Antoine Perrot, collection 5 / 5, TranSignum). Grisel est également le traducteur de Cid Corman—et a fait paraître avec Rüdiger Fischer, Pith water / eau-forte / wasserfraft, (Éditions En forêt, Rimbach, Allemagne, 1998). Laurent Grisel est aussi auteur de livres de proses, notamment Une anthologie, (Du Lérot éditeur, Tusson, 1996), Pratiquer l’éco-conception, (lignes directrices, en collaboration avec Georges Duranthon, AFNOR éditions, Paris, 2001), Les jardins de René Pechère (photographies de Sylvie Desauw, Archives d’architecture moderne, Bruxelles, 2002), Les analyses du cycle de vie d’un produit ou d’un service, applications et mise en pratique (en collaboration avec Philippe Osset, AFNOR éditions, Paris, 2004) et Chat ! (dessins de Benoît Jacques, Benoît Jacques Books, Montigny-sur-Loing, 2004).À la demande de Julien Kirch, sur son site Archiloque, Grisel a raconté « cinq choses peu connues à son sujet », on trouve ce texte ici. Laurent Grisel a créé le site poesieschoisies.fr. Il est membre du comité de rédaction de remue.net. Site personnel : imagine3tigres.net. Ses dernières publications sont : Un hymne à la paix (16 fois) et  2006, premier livre du Journal de la crise de 2006, 2007, 2008, d’avant et d’après, ainsi que Les Misères et les malheurs de la guerre d’après Jacques Callot, noble lorrain Écritures en cours : Climats etDescartes tira l’épée et Des beautés imparfaites et Journal de la crise de 2006, 2007, 2008, d’avant et d’après Lire des articles et extraits de Laurent Grisel sur remue.net à http://remue.net/spip.php?mot135 Durant l’été 2014 Laurent Grisel a participé à une seminaire d’écriture et de traduction poétique au Moulin Rouge à Verberie. Le poète Gilles Weinzaepflen a fait un film avec des extraits de L. Grisel et les autres écrivains présents au séminaire . Ce film est visible sur le site : https://vimeo.com/101581345.

Richard Makin vient d’Angleterre. Il est écrivain, poète et plasticien. Son roman MOURNING (Deuil) vient de sortir chez Equus Press (mai 2015). C’est le dernier volet dans une trilogie qui inclut Dwelling (Reality Street) et Work (Great Works). Parmi ses autre publications, il y a notamment Forword et Universlipre (les deux édité par les éditions Equipage) et il a des poèmes dans les anthologies  Foil (Etruscan Books) et The Reality Street Book Of Sonnets. Il a lu pour le Prague Poetry Festival (2014 et 2015) et le Tears in the Fence Festival 2014. Pour plus d’informations sur Richard, visiter les sites suivants:
https://equuspress.wordpress.com/2015/02/09/mourning-2/ et  http://www.realitystreet.co.uk/richard-makin.php.

Édith Msika est née en février 1957, dix jours avant la parution des Mythologies. L’enfance s’enfuit rapidement à Reims et à Manosque. À peine plus âgée, elle rejoignit Paris après un détour bordelais, s’y installa, y fit des études de linguistique et de littérature. Elle exerça par hasard la profession de sémiologue. Elle avait entretemps écrit des poèmes de jeunesse qui, après avoir été publiés, furent brûlés. Des années blanches passèrent. En changeant de siècle, elle se sentit plus à l’aise et écrivit un autre roman, paru aux éditions POL, Une théorie de l’attachement (2002) Depuis, elle a fait paraître un texte d'auteur pour le livre de photographies Art people or employees, Susanne Strassmann, Al Dante, 2011 et deux nouvelles dans Gérontologie sans frontières, n° 165, 1er trimestre 2013 ainsi que plusieurs textes numériques, notamment : sur publie.net, Introduction au sommeil de Beckett, avril 2013 www.publie.net/fr/ebook/9782814597136/introduction-au-sommeil-de-beckett  sur remue.net, textes : Quand la page se vide remue.net/spip.php?article5900 extraits de La boîte aux lettres remue.net/spip.php?article5042 et d'Introduction au sommeil de Beckett remue.net/spip.php?article5737 et  plusieurs textes : Lire, janvier 2012 dans l’Atelier des auteurs, sur le site de POL - www.pol-editeur.com Comme un cormoran, 2014 www.pol-editeur.com/index.php?spec=editions-pol-blog&numpage=5&numrub=4&numcateg=&numsscateg=&lg=fr&numbillet=250 Pour Ivy Writers Paris, Edith lira un court texte inédit en 16 fragments intitulé Akuybt qu’elle va accompagnera de quelques notes de melodica intercalées entre les fragments. Pour plus d’informations: http://www.m-e-l.fr/edith-msika,ec,701.

BIOS IN ENGLISH:

Jeff Hilson is a British author whose books include stretchers (2006, Reality Street), The Reality Street Book of Sonnets (ed.) (2008, Reality Street), Bird bird (2009, Landfill) and In The Assarts (2010, Veer Books). He is currently working on a long poem-sequence called “Organ Music” sections of which have appeared in Fence, Infinite Editions, Open Letter, Painted, spoken, VLAK, Cambridge Literary Review and as a very attractive broadside from Crater Press. He teaches Creative Writing at the University of Roehampton, London and runs the reading series Xing the Line.

Laurent Grisel, born in 1952 at Boulogne-Billancourt, is a poet and translator. For almost 6 years he was a factory worker in the Paris suburbs and then in the region of Dunkerk. For 9 years, permanent memeber of a national consumer use association (CLCV). From 1992 to 2001, environmental consultant (Écobilan SA). Currently, he devotes the majority of his time to writing. Among his many books, one might note his poetry collections Poèmes brefs, poèmes faciles à lire; (La Font Secrète, VII, Plein Chant éd., Bassac, Charente ; Du Lérot éd., Tusson, 1985), S'en sauver, (Wigwam éd., Rennes, 2002), Qui ne disent mot, (in revue Triages, Anthologie 2005, Tarabuste éditeur, Saint-Benoît-du-Sault, avril 2005), Poèmes improvisés sur des thèmes siciliens ou crus tels suivis de Fabriques de clichés, (Palerme, La Notte dei Mile Raconte, juillet 2005) and Bestiaire corse (dessins et mise en page de Benoît Jacques, Benoît Jacques Books, Montigny-sur-Loing, février 2006) as well as the artist books Un hymne à la paix (16 fois), (manuscrit peint, avec Anne Slacik, Saint-Denis) and Cycle de vie, (avec Antoine Perrot, collection 5 / 5, TranSignum). Also the translator into French of Cid Corman, Grisel and Rüdiger Fischer published, Pith water / eau-forte / wasserfraft, (Éditions En forêt, Rimbach, Allemagne) in 1998. Finally, Grisel an author of prose, including the books and extracts Une anthologie, (Du Lérot éditeur, Tusson, 1996), Pratiquer l’éco-conception, (lignes directrices, en collaboration avec Georges Duranthon, AFNOR éditions, Paris, 2001), Les jardins de René Pechère (photographies de Sylvie Desauw, Archives d’architecture moderne, Bruxelles, 2002), Les analyses du cycle de vie d’un produit ou d’un service, applications et mise en pratique (en collaboration avec Philippe Osset, AFNOR éditions, Paris, 2004) and Chat ! (dessins de Benoît Jacques, Benoît Jacques Books, Montigny-sur-Loing, 2004). At the request of Julien Kirch, on his site Archiloque, Grisel tells of « 5 little known things on the subject of himsemf  », (click “ici” for this text: ici) . Laurent Grisel also created the site poesieschoisies.fr and is a key member of the editorial commité for remue.net. For more on Grisel, also see his personal site : imagine3tigres.net. Among his most recent publications, read online about : Un hymne à la paix (16 fois) and  2006, which is the first book in the long series called Journal of the 2006, 2007 and 2008 Crisis, before and after (Journal de la crise de 2006, 2007, 2008, d’avant et d’après), as well as links online to extracts and information on his book Les Misères et les malheurs de la guerre d’après Jacques Callot, noble lorrain Among his current projects, are : Climats andDescartes tira l’épée and Des beautés imparfaites and the webpage dedicated to Journal de la crise de 2006, 2007, 2008, d’avant et d’après You can also read a wide selection of articles and extracts from other texts by Grisel on the remue.net site at http://remue.net/spip.php?mot135 In the summer of 2014 Laurent Grisel writing and poetry translation seminar with French, American and Italian authors at the Moulin Rouge in Verberie, France. Poet Gilles Weinzaepflen made a film including a reading of extracts by L Grisel which is at : https://vimeo.com/101581345.


Richard Makin is a British writer, poet and artist. His latest novel, Mourning, was just published by Equus Press in May, 2015. This is the third in a trilogy of books, following on from Dwelling (Reality Street) and Work (Great Works). Other publications include Forword and Universlipre (both Equipage Press) and the anthologies Foil (Etruscan Books) and The Reality Street Book Of Sonnets. He has participated as a guest reader for the prose set the past two years of the Prague Poetry Festival and has work in issues of Vlak. For more on Richard Markin, please have a look on: https://equuspress.wordpress.com/2015/02/09/mourning-2/ and  http://www.realitystreet.co.uk/richard-makin.php.


Édith Msika was born in February 1957, 10 days before the plublication of Roland Barthe’s Mythologies. Her childhood passed quickly from Reims to Manosque and before she knew it she found herself living in Paris after abrief stopover in Bordeax bordelaise. In Paris, she studied Linguistics and Literature and accidentally found herself exercing the profession of semiologist. During all of this she had composed some poems of youth which, once published, were later burned. Blank years passed and the century changed when, feeling more at ease, she wrote a novel  which appeared with éditions POL, Une théorie de l’attachement (2002) Since, she wrote a text for the photogrpahy book Art people or employees, Susanne Strassmann, Al Dante, 2011 and has published two short stories in Gérontologie sans frontières, n° 165, 1er trimestre 2013 as well as quite a few texts online, in particular : on publie.net, Introduction to the sleep of Beckett in April 2013 www.publie.net/fr/ebook/9782814597136/introduction-au-sommeil-de-beckett  on the site remue.net, the texts : When the page empties itself out (Quand la page se vide) remue.net/spip.php?article5900 or extracts from Letterbox (La boîte aux lettres) remue.net/spip.php?article5042 and more extracts from the introduction to the sleep of Beckett remue.net/spip.php?article5737 as well as, on the site Lire,  in January 2012 in the writer’s workshop on the POL site at - www.pol-editeur.com Comme un cormorant (Like a Comorant), 2014 www.pol-editeur.com/index.php? For Ivy Writers Paris, Edith will be reading a small, unpublished text in 16 fragments with the title Akuybt which she will be accompanying with a few melodica notes interspersed between these fragments.  For more on Edith, see http://www.m-e-l.fr/edith-msika,ec,701.

lundi 13 avril 2015

CHANGEMENT DE PROGRAMME le 14 avril avec une lecture de Dominique Quélen et Lisa Pasold !


IVY WRITERS PARIS vous invite à une soirée de lectures bilingues
le 14 avril 2015 AU DELAVILLE CAFE avec les poètes :

Lisa Pasold (Canada)
et Dominique Quélen (France)
accompagné par Barbara Beck (traductrice, USA)



14 April from 19h30: Ivy Writers Paris says DELAVILLE is back and we are going to bask in the ambiance with fabulous readings by visiting Canadian author Lisa Pasold and French poet who is making a special trek to Paris for us, Dominique Quélen. Barbara Beck will also share some of her recent translations of Quélen’s work!

le 14 avril 2015 à 19h30
At : Delaville Café (1er étage—mais rdv au bar)
34 bvd bonne nouvelle
75010 Paris M° Bonne nouvelle (ligne 8 ou 9)

Notre groupe FB—rejoignez-nous ! https://www.facebook.com/groups/101898279922603/ 
Notre nouvelle page « Ivy Writers Paris communauté » sur FB : https://www.facebook.com/ivywritersparis?fref=ts

BIOS en FRANCAIS et IN ENGLISH below:

Dominique Quélen, né en 1962, est enseignant à Lille et l’auteur, depuis 1992, de plus qu’une dixaine de volumes : - Bas morceaux, Møtus, 1992- Vies brèves, Rafael de Surtis, 1999- Petites formes, Apogée, 2003- Sports, Apogée, 2005- Le temps est un grand maigre, Wigwam 2007 ; Publie.net 2008- Comme quoi, L’Act Mem, 2008 ; La Rivière échappée, 2009- Système, Fissile, 2009- Loque, avec des dessins de Tristan Bastit, Fissile, 2010- Finir ses restes, Rehauts, 2011- Câble à âmes multiples, Fissile, 2011- Des second & premier, L’Âne qui butine, 2012- Les Dispositions de la loi, sur Helene Reimann, Invenit, 2012.- Énoncé-types, Le Théâtre Typographique, 2014 - Oiseaux, extraits, Contrat Maint, 2014. Son prochain recueil, Basses contraintes, va paraître chez Le Théâtre Typographique en 2015. Il traduit et, en collaboration avec Barbara Beck, ils ont fait paraître un volume du travail de l’auteur Cid Corman : Vivremourir précédé de Stead, (L’Act Mem, 2008 ; La Rivière échappée, 2009). Il y a des publications par Quélen en revues et sur des sites web, notamment dans Poésie : Nioques, Rehauts, Action restreinte, Moriturus, L’Etrangère, Légendes, La Polygraphe, Grèges, The Black Herald, Le Nouveau Recueil, Action poétique, La Revue de belles-lettres  et D-Fiction. Ses textes critiques ont été publiés dans le Cahier critique de poésie (cipM), sitaudis, remue.net, et sur poezibao. Ses articles universitaires paraissent dans la Revue de littérature comparée, Cahiers Georges Perec, Europe, etc. Il a souvent travaillé avec des musiciens, notamment avec Aurélien Dumont sur Villa des morts, Le Fils de Prométhée, Frottole des forêts flottantes, Eglog, Satura, Nix, Abîme apogée, Thét®is, etc., avec Misato Mochizuki pour Oublier Fukushima avec Matthias Krüger sur Cloches, avec Klimperei sur Alice (CD, Prikosnovénie, 2000) et avec le collectif : Linges de signes (avec Elke de Rijcke, Marie Etienne, David Christoffel et Jean-Michel Espitallier ; Sébastien Béranger, Gilles Schuehmacher, Rodolphe Bourotte, Frédéric Kahn et Aurélien Dumont). Il a reçu des bourses du CNL en 2006 et en 2013. Pour plus sur Dominique Quélen, lire l’entretien avec Jérôme Goude dans Le Matricule des anges n°111 (mars 2010) ou voir ses textes et extraits de textes sur remuet.net à http://remue.net/spip.php?mot440.

Lisa Pasold est romancière, poète et journaliste pour un téléprogramme sur les voyages à paris. Elle vient de Montréal et partage sa vie entre Paris, la Bourgogne, New orleans (USA) et Toronto. Son dernier livre Any Bright Horse (http://ats.lisapasold.com/any_bright_horse/ ) était finaliste pour le 2012 Governor General’s Literary AwardGeist Magazine déclarait que son premier recueil de poésie, Weave (2004) était “un chef d’œuvre”. Son deuxième recueil A Bad Year for Journalists (2006) a été nominé pour le prix Alberta (au Canada). Il a été adapté au théâtre à Toronto en 2007. Ses écrits ont également été publié dans des revues littéraire, notamment Fence, Exile et New American Writing. Pour plus d’informations sur Lisa Pasold, voir son site au http://www.lisapasold.com/.


Barbara Beck est poète, traductrice et, depuis 2002, rédactrice en chef de Upstairs at Duroc, revue  littéraire en anglais publiée à Paris. Ses poèmes ont été publiés dans des ouvrages américains et internationaux, ainsi que dans l’anthologie Strangers in Paris (Tightrope Books, Toronto, 2011). Elle a publié Vivremourir (L’Act Mem, 2008, en collaboration avec Dominique Quélen), la traduction en français de Livingdying de Cid Corman, et des traductions de poèmes de Vannina Maestri dans la revue américaine Aufgabe.

BIOS IN ENGLISH:

Lisa Pasold is a novelist, poet, journalist and travel TV commentator originally from Montreal. Her most recent book, Any Bright Horse (http://ats.lisapasold.com/any_bright_horse/ ) was shortlisted for the 2012 Governor General’s Literary Award. Her first book of poetry, Weave (2004) was called “a masterpiece” by Geist Magazine; her second book of poetry, A Bad Year for Journalists (2006) was nominated for an Alberta Book Award and turned into a theatre piece the following year, premiering in Toronto. Her work has appeared in reviews such as Fence, Exile, and New American Writing. For more, visit her website at http://www.lisapasold.com/

Dominique Quélen, born in 1962, is a French poet, critic, teacher and translator who lives and works in Lille. Quélen has published over a dozen books of poetry, most recently Loque (Fissile, 2010), Finir ses restes (Rehauts, 2011), Câble à âmes multiples (Fissile, 2011); Des second & premier (L’Âne qui butine, 2012), and Énoncé-types (Théâtre Typographique, 2014). His book Basses contraintes, is forthcoming with Théâtre Typographique in 2015. His poems have earned him fellowships from the CNL in 2006 and 2013 and a variety of writer residencies over the years. He often collaborates with
musicians, for example with Aurélien Dumont on Villa des morts, Le Fils de Prométhée, Frottole des forêts flottantes, Eglog, Satura, Nix, Abîme apogée, Thét®is, etc., with Misato Mochizuki on Oublier Fukushima, with Matthias Krüger on a project called Cloches, with the collective Linges de signes (with poets and musicians Elke de Rijcke, Marie Etienne, David Christoffel et Jean-Michel Espitallier ; Sébastien Béranger, Gilles Schuehmacher, Rodolphe Bourotte, Frédéric Kahn et Aurélien Dumont) and with Klimperei on Alice (the CD is available from Prikosnovénie, 2000). His poems have appeared in literary reviews and on websites and his critical and academic texts have been published in such places as Cahier critique de poésie (cipM), sitaudis, remue.net, et sur poezibao as well as la Revue de littérature comparée, Cahiers Georges Perec, Europe, etc. He co-translated with Barbara Beck Cid Corman’s Livingdying (as Vivremourir, L’act Mem, 2008). For more on Quélen, see a selection of texts, book reviews and articles at Remue.net:  http://remue.net/spip.php?mot440. 

Barbara Beck is a poet, translator and, since 2002, editor of Upstairs at Duroc, the English-language literary journal published in Paris. Her poems have appeared in journals in the US and internationally, and in the anthology Strangers in Paris (Tightrope Books, Toronto, 2011). Translations include Cid Corman’s Livingdying (in collaboration with Dominique Quélen), published in French as Vivremourir (L’Act Mem, 2008) and poems by Vannina Maestri in Aufgabe.


lundi 30 mars 2015

Ivy Writers Paris avec Gillian Conoley et Dominique Quélen le 14 avril 2015 au DELAVILLE CAFE PARIS


IVY WRITERS PARIS vous invite à une soirée de lectures bilingues le 14 avril 2015 AU DELAVILLE CAFE avec les poètes :


Gillian Conoley (USA), Dominique Quélen (France)

accompagnés par Barbara Beck (traductrice, USA)



14 April from 19h30: Ivy Writers Paris says DELAVILLE is back and we are going to bask in the ambiance with fabulous readings by visiting American author Gillian Conoley and French poet who is making a special trek to Paris for us, Dominique Quélen. Barbara Beck will also share some of her translations of Quélen!

le 14 avril 2015 à 19h30
At : Delaville Café (1er étage—mais rdv au bar)
34 bvd bonne nouvelle 75010 Paris
M° Bonne nouvelle (ligne 8 ou 9)

Notre groupe FB—rejoignez-nous ! https://www.facebook.com/groups/101898279922603/ 
Notre nouvelle page « Ivy Writers Paris communauté » sur FB : https://www.facebook.com/ivywritersparis?fref=ts

BIOS en FRANCAIS and then below IN ENGLISH

Dominique Quélen, né en 1962, est enseignant à Lille et l’auteur, depuis 1992, de plus qu’une dixaine de volumes : - Bas morceaux, Møtus, 1992- Vies brèves, Rafael de Surtis, 1999- Petites formes, Apogée, 2003- Sports, Apogée, 2005- Le temps est un grand maigre, Wigwam 2007 ; Publie.net 2008- Comme quoi, L’Act Mem, 2008 ; La Rivière échappée, 2009- Système, Fissile, 2009- Loque, avec des dessins de Tristan Bastit, Fissile, 2010- Finir ses restes, Rehauts, 2011- Câble à âmes multiples, Fissile, 2011- Des second & premier, L’Âne qui butine, 2012- Les Dispositions de la loi, sur Helene Reimann, Invenit, 2012.- Énoncé-types, Le Théâtre Typographique, 2014 - Oiseaux, extraits, Contrat Maint, 2014. Son prochain recueil, Basses contraintes, va paraître chez Le Théâtre Typographique en 2015. Il traduit et, en collaboration avec Barbara Beck, ils ont fait paraître un volume du travail de l’auteur Cid Corman : Vivremourir précédé de Stead, (L’Act Mem, 2008 ; La Rivière échappée, 2009). Il y a des publications par Quélen en revues et sur des sites web, notamment dans Poésie : Nioques, Rehauts, Action restreinte, Moriturus, L’Etrangère, Légendes, La Polygraphe, Grèges, The Black Herald, Le Nouveau Recueil, Action poétique, La Revue de belles-lettres  et D-Fiction. Ses textes critiques ont été publiés dans le Cahier critique de poésie (cipM), sitaudis, remue.net, et sur poezibao. Ses articles universitaires paraissent dans la Revue de littérature comparée, Cahiers Georges Perec, Europe, etc. Il a souvent travaillé avec des musiciens, notamment avec Aurélien Dumont sur Villa des morts, Le Fils de Prométhée, Frottole des forêts flottantes, Eglog, Satura, Nix, Abîme apogée, Thét®is, etc., avec Misato Mochizuki pour Oublier Fukushima avec Matthias Krüger sur Cloches, avec Klimperei sur Alice (CD, Prikosnovénie, 2000) et avec le collectif : Linges de signes (avec Elke de Rijcke, Marie Etienne, David Christoffel et Jean-Michel Espitallier ; Sébastien Béranger, Gilles Schuehmacher, Rodolphe Bourotte, Frédéric Kahn et Aurélien Dumont). Il a reçu des bourses du CNL en 2006 et en 2013. Pour plus d'informations sur Dominique Quélen, lire l’entretien avec Jérôme Goude dans Le Matricule des anges n°111 (mars 2010) ou voir ses textes et extraits de textes sur remuet.net à http://remue.net/spip.php?mot440.

Gillian Conoley, née au Texas, est poète, traductrice, fondatrice et rédactrice en chef de VOLT (magazine), et professeur de littérature et poète en résidence à l’Université de Sonoma State en Californie. Gillian Conoley a fait publier six recueils de poésie dont le plus récent, Peace (Omnidawn, 2014), a reçu l’honneur d’être nommé « l’un des livres le plus remarquable de 2014 » par l’académie de poètes américains. Ce livre est égalementfinaliste pour le prix de Los Angeles Times. Ses autres recueils sont THE PLOT GENIE (Omnidawn, 2009), PROFANE HALO (Verse Press/Wave Books, 2005), LOVERS IN THE USED WORLD (Carnegie Mellon, 2001), Beckon (Carnegie Mellon, 1996), TALL STRANGER (Carnegie Mellon, 1991)—finaliste pour le prix du National Book Critics Circle et Some Gangster Pain (Carnegie Mellon, 1987)--récipient du prix du nouveau écrivain de Great Lakes Colleges. En 2014, Conoley a également fait sortir un livre de traductions--une collection de trois volumes d’Henri Michaux : THOUSAND TIMES BROKEN: THREE BOOKS BY HENRI MICHAUX (City Lights Books, 2014)—nommé l’un des meilleurs 10 livres de poésie publié en l’automne 2014.  Ses poèmes ont été sélectionnés pour plus que 20 ouvrages collectifs (anthologies) de poésie aux Etats-Unis, notamment 2 chez W.W. Norton (Postmodern American Poetry et American Hybrid) ainsi que Postmodern Lyricism (édité par Counterpath Press).  Pour plus sur Gillian Conoley, voir http://www.poetryfoundation.org/bio/gillian-conoley ou lire l’entretien avec Rusty Morrison, son éditeur, sur le site d’Omnidawn : http://www.omnidawn.com/products-page/current/gillian-conoleypeace/#interview ou lire quelques poèmes sur Jacket magazine à http://jacketmagazine.com/16/ov-cono.html.

Barbara Beck est poète, traductrice et, depuis 2002, rédactrice en chef de Upstairs at Duroc, revue  littéraire en anglais publiée à Paris. Ses poèmes ont paru dans des publications américaines et internationales, ainsi que dans l’anthologie Strangers in Paris (Tightrope Books, Toronto, 2011). Elle a publié Vivremourir (L’Act Mem, 2008, en collaboration avec Dominique Quélen), la traduction en français de Livingdying de Cid Corman, et des traductions de poèmes de Vannina Maestri dans la revue américaine Aufgabe.

Gillian Conoley’s sixth collection, PEACE, out this year with Omnidawn, was named one of the Academy of American Poets Standout Books for 2014 and is a finalist for The Los Angeles Times Book Award.  Her translations of Henri Michaux, THOUSAND TIMES BROKEN: THREE BOOKS BY HENRI MICHAUX, also out this year with City Lights, and was included in Publisher’s Weekly’s top 10 poetry books Fall 2014.  Conoley was born in Austin Texas, where, on its rural outskirts, her father and mother owned and operated a radio station. 
She is the author of six collections of poetry, including THE PLOT GENIE, (Omnidawn, 2009), PROFANE HALO (Verse Press/Wave Books, 2005), LOVERS IN THE USED WORLD (Carnegie Mellon, 2001), Beckon (Carnegie Mellon, 1996), TALL STRANGER (Carnegie Mellon, 1991)—a finalist for the National Book Critics Circle Award—and Some Gangster Pain (Carnegie Mellon, 1987). Her work has received the Jerome J. Shestack Poetry Prize from The American Poetry Review, a National Endowment for the Arts grant, and a Fund for Poetry Award. Conoley’s poems have been anthologized in over 20 national and international anthologies, including W.W. Norton’s Postmodern American Poetry, American Hybrid, and Counterpath’s Postmodern Lyricism as well as in translation in and the Italian anthology, Nuova Poesia Americana, published by Oscar Mondadori. Editor and founder of Volt magazine, she is Professor of English and Poet-in-Residence at Sonoma State University. For more on Gillian Conoley, see the poet bio and selection of poems on the Poetry Foundation site at http://www.poetryfoundation.org/bio/gillian-conoley or read an interview with her by Rusty Morrison at the bottom of this webpage: http://www.omnidawn.com/products-page/current/gillian-conoleypeace/#interview  or read some sample poems on Jacket magazine at: http://jacketmagazine.com/16/ov-cono.html.

Dominique Quélen, born in 1962, is a French poet, critic, teacher and translator who lives and works in Lille. Quélen has published over a dozen books of poetry, most recently Loque (Fissile, 2010), Finir ses restes (Rehauts, 2011), Câble à âmes multiples (Fissile, 2011); Des second & premier (L’Âne qui butine, 2012), and Énoncé-types (Théâtre Typographique, 2014). His book Basses contraintes, is forthcoming with Théâtre Typographique in 2015. His poems have earned him fellowships from the CNL in 2006 and 2013 and a variety of writer residencies over the years. He often collaborates with musicians, for example with Aurélien Dumont on Villa des morts, Le Fils de Prométhée, Frottole des forêts flottantes, Eglog, Satura, Nix, Abîme apogée, Thét®is, etc., with Misato Mochizuki on Oublier Fukushima, with Matthias Krüger on a project called Cloches, with the collective Linges de signes (with poets and musicians Elke de Rijcke, Marie Etienne, David Christoffel et Jean-Michel Espitallier ; Sébastien Béranger, Gilles Schuehmacher, Rodolphe Bourotte, Frédéric Kahn et Aurélien Dumont) and with Klimperei on Alice (the CD is available from Prikosnovénie, 2000). His poems have appeared in literary reviews and on websites and his critical and academic texts have been published in such places as Cahier critique de poésie (cipM), sitaudis, remue.net, et sur poezibao as well as la Revue de littérature comparée, Cahiers Georges Perec, Europe, etc. He co-translated with Barbara Beck Cid Corman’s Livingdying (as Vivremourir, L’act Mem, 2008). For more on Quélen, see a selection of texts, book reviews and articles at Remue.net:  http://remue.net/spip.php?mot440.  

Barbara Beck is a poet, translator and, since 2002, editor of Upstairs at Duroc, the English-language literary journal published in Paris. Her poems have appeared in journals in the US and internationally, and in the anthology Strangers in Paris (Tightrope Books, Toronto, 2011). Translations include Cid Corman’s Livingdying (in collaboration with Dominique Quélen), published in French as Vivremourir (L’Act Mem, 2008) and poems by Vannina Maestri in Aufgabe.