samedi 26 mai 2018

MARDI 12 JUIN 2018 >> Jerôme Game, Dider Bourda & Cole Swensen liront pour nous au Bistrot des artistes

IVY WRITERS PARIS vous invite à une soirée de poésie contemporaine 
discussion et lectures bilingues (en français et en anglais) avec les auteurs :

Jérôme Game
Didier Bourda
Cole Swensen



Le 12 juin 2018 à 19h30 
Au : Bistrot des Artistes BDA 
6 Rue des Anglais, 75005 Paris au sous-sol!
Notre « community page » sur FB—rejoignez-nous: https://www.facebook.com/ivywritersparis

Lecture bilingue à 19h30 & Happy Hour jusqu'à 22h! 

Ivy Writers Paris, cycle de Lectures Étrangères Expérimentales, vous invite à une rencontre-lecture, qui vous permettra d'échanger librement autour d'un verre avec les auteurs Jérôme Game, Didier Bourda et Cole Swensen. N'hésitez pas à retrouver sur place Jennifer K Dick, qui sera là pour vous accueillir et animer les discussions #bilingualreading #experimentalpoetry #whoneedspoetry

Bios here bellow: 

Based in between Paris and New York City, Jérôme Game is a French author of 9 collections of poems, several CDs of sound poetry, a DVD of videopoems, and 6 volumes of essays. Salle d’embarquement, his first novel, came out last fall (L’Attente, 2017). Also shown in exhibitions as visual/textual installations, his poetry explores the shapes and flows of contemporary experience via those of discourses, narratives and images. Often collaborating with musicians, stage directors, and visual artists for collective performances, he regularly gives public readings of his work in Europe, North Africa, Asia, and the Americas. Later this year Flip-Book & other poems, a volume of English translations of his work, will come out in London with Barque Press (translated by Barbar Beck, with a preface by Nadja Cohen), and Ovni(s), the play he co-wrote, will premiere at the Avignon Festival in July 2018. www.jeromegame.com

Né en 1959 à Pau, Didier Bourda mène un travail d’écriture qui lui fait rassembler des matériaux hétérogènes, tant géographiques, ethnologiques, anthropologiques, politiques, sociologiques, historiques, linguistiques. De cette pluralité des sources naissent des textes qui fonctionnement par strates dont il s’attache à discerner les glissements. Certains ont parlé « d’une pensée non plus segmentée, atomisée, disjonctive mais profondément reliée, reliante ». Humour, précision dans son décryptage au plus près, au scalpel, une sorte de neutralité dans le regard, sont sa marque de fabrique. Il produit également des objets-video minimalistes avec le designer sonore Martin Antiphon et le plasticien Dimitri Vazemsky. Ce travail le conduit à définir un rapport non carné au texte (projection, écoute au casque) qui privilégie l’anti-spectacle. Quinze années de compagnonnage néanmoins avec la scène, souvent en duo avec l’accordéoniste improvisateur Jesus Aured. Il est Directeur artistique de Poésie dans les chais (64) depuis 2003.

Cole Swensen is the author of 17 books of poetry, most recently On Walking On, and a collection of critical essays. Her work has won a National Poetry Series, the Iowa Poetry Prize, and the San Francisco State Poetry Center Book Award and has been a finalist for the National Book Award. A former Guggenheim Fellow and co-editor of the Norton anthology American Hybrid, she also translates from French and has won the PEN USA Award in Literary Translation. She is Swensen is the author of thirteen collections of poetry and has translated ten books of poetry into English from French. Her most recent books include Gravesend (University of California Press, 2012), Stele (Post-Apollo Press, 2012), and Greensward (Ugly Duckling Presse, 2010). Her translation of Lazy Suzie by Suzanne Doppelt (Litmus Press, 2015) was nominated for the Best Translated Book Award and her translation of Island of the Dead by Jean Frémon (Green Integer, 2002) won the PEN USA Award for Literary Translation. In 2009, Swensen coedited American Hybrid: A Norton Anthology of New Poetry. A book of her essays on poetry, Noise That Stays Noise, was published by the University of Michigan Press in 2011.

vendredi 11 mai 2018

MARDI 22 MAI 2018 >> Eric Houser, Vannina Maestri & Sandra Moussempès liront pour nous au Delaville Café

IVY WRITERS PARIS vous invite à une soirée de poésie contemporaine 
discussion et lectures bilingues (en français et en anglais) avec les auteurs :

 Eric Houser
Vannina Maestri & 
Sandra Moussempès



Le 22 mai 2018 à 19h30
Au : DELAVILLE CAFE
34 bvd bonne nouvelle 75010 Paris
M°ligne 8 Bonne Nouvelle

Notre « community page » sur FB—rejoignez-nous: https://www.facebook.com/ivywritersparis

Here you can find bios:

Eric Houser works in a variety of forms, often based in a prose that, from constantly shifting perspectives, interrogates the nature of prose and the way it changes according to which of its many roles it is enacting, from daily speech to the personal letter and the diary notation. Despite his volatility of form, close attention marks all of Houser’s work – attention to the grammatical unit, to the qualities that distinguish language’s many modes, and to the small details that go unremarked in daily live. (Sources: Aufgabe #10, Cole Swensen - Litmus Press, Ether Sea Projects, Brooklyn 2011).  

Livres publiés et à paraître : 
Un composte (L’Attente, 2002) 
Encore vous (Les Petits Matins, 2006) 
Mon journal pour Nina (L’Attente, 2007) 
Poèmes en langue vulgaire (Action Poétique, 2009) 
Hello Ernest (Les Petits Matins, 2013) 
Mouvement perpétuel (Nous, 2014) 
Un début un milieu une fin (Éric Pesty, à paraître 2018) 

Vannina Maestri. Poète née en 1956. Poète et performeur. Organise une écriture-collage. Elle tente de tout enregistrer : domaines étranges, publicitaires, commerciaux, administratifs, narratifs… L’écriture comme territoire passager en perpétuelle mutation. Nombreuses lectures publiques et participations à des festivals de poésie. Principales publications : « Débris d’endroits » Ed. Atelier de l’Agneau, 1999. « Vie et aventures de Norton » Ed. Al Dante, 2002. « Poésie ? Détours » Ed. Textuel, 2004. « Mobiles 2 » Ed. Al Dante, 2010. 

Sandra Moussempès. Poète née à Paris en 1965, ancienne pensionnaire de la Villa Médicis, elle a collaboré ces 25 dernières années à diverses revues et anthologies en France comme à l'étranger. Un chapbook bilingue est récemment paru au Canada. Elle a publié dix livres parmi lesquels : Colloque des télépathes & CD Post-Gradiva (L'Attente, 2017) Sunny girls, (Poésie/Flammarion, 2015), Acrobaties dessinées & CD Beauty Sitcom (L’Attente, 2012), Photogénie des ombres peintes (Poésie/Flammarion, 2009). Son travail interroge les codes mentaux qui nous entourent en détournant les imageries conventionnelles notamment les stéréotypes autour du féminin, par le biais d'un environnement inquiétant souvent cinématographique ou émanant de sensations de déjà-vu.  Parallèllement à l'écriture, elle ajoute une dimension performative à ses lectures en utilisant les différentes textures de sa voix chantée, intégrée à l'énonciation du poème, créant ainsi un univers d’images mentales qui convoquent les notions de temporalité et d'état modifié de conscience. Ce travail sonore a donné lieu à deux CD inclus dans ses livres aux éditions de l'Attente : "Beauty sitcom" et "Post-Gradiva". Elle présente ses lectures performées dans divers lieux dédiés à la poésie ou l’art contemporain (ENSBA de Lyon, Carré d’Art, Fondation Louis Vuitton, MAMCO de Genève, festival Actoral, Centre Pompidou ect.) et a été nominée récemment pour le prix Bernard Heidsieck-Centre Pompidou.  Photo credit © A. Donadio www.andresdonadio.com